VEF Blog

Titre du blog : toutousavoir
Auteur : kn1toptraining
Date de création : 25-11-2017
 
posté le 15-12-2017 à 12:11:38

TEST DE CAMPBELL

TEST DE CAMPBELL



Le test de CAMPBELL a été crée par l'éthologiste américain William Campbell en 1975 afin de présumer le caractère du chiot à un moment T. Ce test doit se pratiquer de la 6ème à la 8ème semaine, idéalement à la 7ème semaine. Il faut savoir que ce test n'est pas fiable à 100%(car il est trop souvent effectué de manière non rigoureuse), mais dans la majorité des cas, il vous permettra de connaître la tendance du caractère d'un chiot au sein d'une nichée. C'est à dire s'il est très dominant, agressif, dominant, indépendant, équilibré, soumis, très soumis, etc... Dans la mesure où vous connaissez le caractère du chiot, vous serez en mesure de choisir dans une portée, le chiot qui correspond le mieux à vos attentes, à votre caractère ce qui est d'autant plus important si vous avez des enfants en bas âge et que vous souhaitez simplement un chien de compagnie ou que vous souhaitiez un véritable chien de garde, de défense ou d'utilité ou encore un chien de compétition.

Grâce à ce test, vous serez en mesure de promulguer l'éducation adéquate à votre chien car bien entendu, on éduque pas un chien dominant ou agressif de la même façon qu'un chien équilibré ou qu'un chien soumis. Ce serait une très grave erreur que de vouloir éduquer un chien sans prendre en compte son caractère de base et sans prendre en compte son caractère en tant qu'individu unique. Ce manquement grave dans l'éducation pourrait conduire à obtenir d'un chien dominant ou agressif qu'il devienne incontrôlable ou d'un chien équilibré ou soumis qu'il devienne agressif. Dans tous les cas de figure, vous vous risquez simplement d'avoir un chien peu obéissant, mal éduqué, avec des problèmes de comportements plus ou moins graves ne répondant pas à votre mode de vie, qui conduisent trop souvent à un désinterêt total du chien, à son placement et plus grave encore à son abandon ou son euthanasie.


Ce test doit être fait de manière très rigoureuse afin d'obtenir des résultats proche des 100% de fiabilité.

Il conviendra de prendre chaque chiot individuellement par une personne totalement inconnu du chiot, vous en l'occurrence et de l'emmener dans un endroit encore une fois totalement inconnu de celui-ci et dans lequel, il n'y a aucun stimulis exterieur, le lieu doit être le plus calme possible.

Il conviendra également de ne pas parler,ni cajoler ou carresser le chiot.

Il conviendra également de s'assurer que le chiot ait fait ses besoins avant le test car s'il venait à uriner ou déféquer au mieux, il faudrait reconduire le test dans un autre lieu au pire, il faut absolument faire abstraction au fait qu'il ait fait ses besoins. Dans tous les cas, le test ne saurait être mener dans ce même lieu pour les autres chiots car il ne sera plus inconnu pour ceux-ci du fait que qu'ils reconnaitraient instantanement l'odeur d'un membre de leur fraterie.


1 - Test de confiance

Posez le sujet par terre et éloignez-vous d'environ 3 mètres. Accroupissez-vous et tapez doucement dans vos mains. Le chiot vous révèlera instantanément son degré de confiance.

Cochez la bonne case en fonction des cas suivants :

 A Vient promptement, queue haute, en sautillant et en mordant les mains
 B Vient promptement, queue haute en piaffant vers les mains
 C Vient promptement, queue basse
 D Vient en hésitant, queue basse
 E Ne vient pas

2 - Test d'accompagnement

Placez le sujet par terre, très proche de vous, puis éloignez-vous en marchant normalement (assurez-vous que le chien vous voie bien vous éloigner). Le chien démontrera son obéissance en vous suivant, sinon, voyez-y un signe d'indépendance.

Entourez la bonne case en fonction des cas suivants:

 A Suit promptement, queue haute en essayant de mordiller les pieds
 B Suit promptement, queue haute
 C Suit promptement, queue basse
 D Suit en hésitant, queue basse
 E Ne suit pas, ou à distance

3 - Test de contrainte

Accroupissez-vous et roulez doucement le chiot sur le dos pendant 30 secondes en appuyant une main sur sa poitrine. La façon dont il rejettera ou acceptera cette position indiquera son degré de soumission ou de résistance à la contrainte sociale physique. Si le chien gémit ou aboie, cela peut indiquer une tendance naturelle difficile à corriger. En vieillissant, il pourrait répondre par des "vocalises" et susciter le mécontentement de vos voisins.

Entourez la bonne case en fonction des cas suivants:

 A Lutte vigoureusement, se débat et mord
 B Lutte vigoureusement et se débat
 C Lutte un moment puis abandonne
 D Ne lutte pas, lèche les mains

4 - Test de domination sociale

Accroupissez-vous et caressez doucement le crâne du chiot, son cou et son dos. Sa réaction sera révélatrice: Le chiot très dominateur essaiera de résister en se sauvant, en grognant ou en mordant; Le chiot indépendant s'éloignera en marchant dignement. Continuez à caresser l'animal jusqu'au moment ou son comportement vous semblera éloquent. Notez le résultat.

Entourez la bonne case en fonction des cas suivants:

 A Bondit, griffe, piaffe, mord, gronde
 B Bondit, piaffe
 C Se tortille, lèche les mains
 D Se roule, lèche les mains
 E S'éloigne et ne bronche pas

5 - Test de la position élevée

Soulevez le sujet de sorte que ses membres ne touchent pas le sol, sans pour autant l'en éloigner trop. Soutenez-le légèrement et maintenez-le ainsi durant 30 secondes. Le chiot se trouve alors dans une position d'abandon puisque c'est vous qui le maîtrisez complètement. Sa façon de réagir à cette situation indiquera à quel point il vous est soumis. Déposer doucement le chiot et notez le résultat.

Entourez la bonne case en fonction des cas su ivants:


 A Se débat férocement, mord, gronde, pleure
 B Se débat beaucoup, pleure
 C Se débat, se calme, lèche
 D Ne lutte pas, lèche


Maintenant, analysons les resultats du test


Au moins 2A et les autres égales à B = Très dominant, agressif


A déconseiller à l’adoption, surtout aux familles n’ayant jamais eu de chien ou ayant des enfants, ou aux personnes âgée. Il peut mordre lorsqu’il est tenu physiquement. Le dressage sera difficile. A recommander à un adulte expérimenté !


Au moins 3B = Dominant, indépendant


A déconseiller si présence de jeunes enfants. Peut se révéler excellent au dressage par une éducation douce, ferme et logique. A recommander à des personnes habituées et aimant le sport canin !


Au moins 3C = Equilibré, soumis


S’adapte à tout type d’environnement. Caractères souple pouvant convenir à des personnes n’ayant jamais eu de chien, avec des enfants, ou des personnes âgées. Type idéal du chien de compagnie !


Au moins 2 D et les autres égales à E = Très soumis


Doit être éduquer avec douceur car peut avoir des réactions inattendues (morsures) en cas de peur. Doit être mis en confiance avec affection et encouragement !


Au moins 2E = Mauvaise sociabilité


Dans ce cas de figure, il conviendra de refaire le test car les résultats ne sont pas logiques et qu'une erreur à surement été commise.

Si après un second test les résultats sont identiques le chiot est :


Imprévisible, tantôt agressif, tantôt peureux, parce que mal sociabilisé à l’homme. S’il est associé à des notes « A » ou « B », il peut attaquer par peur, surtout s’il est punit. S’il est associé à des notes « D » , il deviendra peureux au moindre traumatisme. Il peut mal réagir aux enfants. Déconseillé à l’adoption. Utiliser des méthodes de dressage et d’éducation spécifiques !